Rubrique Voyages

Here, « c’est pas si pire » !

Retrouvez en bas de l’article :
- une MàJ à la date du 28.12.16,
- une MàJ à la date du 11.03.17.

Vous devez sans doute connaître la chanson « Voyage au canada » de Charles Trenet. Il y est question d’une charmante famille qui, visitant la belle province du Québec, fut victime de la distraction du chef du bureau de l’agence des moyens de locomotion. Et c’est ainsi qu’ils allèrent à Toronto en nageant, à Montréal endormis, à Québec en litière, mais ce fut quand même un beau voyage au Canada.
Aujourd’hui, il serait peu probable qu’une telle famille se perde ainsi. Il est en effet, de plus en plus courant d’avoir un smartphone et de l’utiliser pour se déplacer aussi bien à pied, en transport en commun et bien sûr en voiture. On pourra pour se faire utiliser l’application Plans installée nativement sur iOs d’Apple. Mais il existe d’autres applications, qui proposent là aussi de vous guider aussi bien et parfois même mieux pour aller chez votre boulanger ou pour voyager au Québec. Nous pouvons citer par exemple TomTom et Navigon. Mais comme beaucoup d’autres applications du même type à installer sur votre smartphone, celles-ci sont payantes. Ainsi l’utilisation de TomTom (lien vers iTunes Store), vous en coutera 69,99€ et encore il ne s’agira que des pays de l’Europe. Navigon (lien vers iTunes Store) quant à lui vous demandera de débourser 79,99€ pour vous guider lors de vos déplacements européens.
Le principe de base de ces applications, étant de vous faciliter dans vos déplacements du point A au point B en passant si vous le désirez par le point C, il est peut-être intéressant de se tourner vers le gratuit comme Here, tout aussi informative dans vos déplacements que les payantes. Tour d’horizon de cette application.

Trois applications vous facilitant vos déplacement via un smartphone
Un peu d’histoire avant de commencer

Mais avant de nous lancer dans nos tests, petit historique sur la saga Here, finlandaise à la naissance et maintenant allemande. Here Maps, ou Here (depuis 2012), ou précédemment Nokia Mapsnote, est un logiciel de cartographie développé par Nokia et utilisable pendant de nombreuses années sur les téléphones de la marque. Il passe en gratuit en janvier 2010 et devient accessible sur iOs. En août 2015, Nokia vend sa filiale de cartographie Here à un consortium de constructeurs automobiles allemands incluant Daimler, BMW et Audi pour la somme de 2,8 milliards d’euros. Depuis peu, ils recherchent un partenaire pour gérer l’immense quantité de données recueillies par les capteurs des véhicules de ces trois marques, et ainsi alimenter les cartes de HERE. Va-t-on demain vers un produit payant, l’avenir nous le dira, mais en tout état de cause, il serait dommage qu’il le devienne.
Venons en maintenant à l’utilisation de Here qui, vous le constaterez, ne manque pas d’atouts pour un gratuit.
Comme toute application iOs, il vous faudra la télécharger sur l’App Store. Elle nécessite iOS 8.0 au minimum et 60,9 Mo d’espace disque sur votre iPhone. La dernière version que nous avons testée (1.1.6) datait du 30 mars 2016 et si vous êtes curieux vous constaterez que trois mises à jours ont eu lieu rien que pour ce mois là. Ceci montre un suivi de la part de la société éditrice ce qui n’est le cas parfois de ses concurrents.

Les trois écrans d’accueil


Installons et recherchons

Au lancement, il est tout de noir vêtu. Passé les deux autres écrans d’informations, vous pouvez commencer à l’utiliser. Pas d’inscription à un site quelconque qui va collecter des informations.
Commençons tout d’abord avec la recherche d’un lieu. Elle vous permet comme le montre cet exemple ci-dessous, de taper Notre Dame pour que tout de suite il vous propose celle de l’ile de la Cité à Paris. Connecté à un réseau Gsm ou Wifi, l’affichage se fait presque de manière instantanée. Il peut même être en 3D si vous modifiez l’angle de vision du lieu affiché. Mais le plus intéressant se trouve en remontant vers le haut le tiroir du bas. Il vous affiche tout d’abord, la raison sociale du lieu choisi, l’adresse, le numéro de téléphone (s’il existe) l’adresse du site web mais aussi le MapCode. En remontant les informations, vous allez trouver une ou plusieurs photos visibles en plein écran ainsi que les avis et notes inscrits sur les sites TripAdvisor et LonelyPlanet.

Un exemple de recherche et d'information
En voiture Simone !

Passons maintenant au déplacement d’un point A au point B. Pour notre exemple, nous avons toujours la destination de Notre Dame de Paris mais en partant du centre ville de Bordeaux. Pour nous déplacer, nous avons le choix entre la voiture, les transports routiers et enfin à pied.
La première possibilité choisie, là encore, Here nous fournit un certains nombres d’informations pratique : durée, distance ainsi que l’heure d’arrivée. Comme tout produit de ce type, il suffit de cliquer sur Démarrer et suivre les indications affichées à l’écran pour se déplacer. Lors du trajet, s’affiche les indications habituelles : stations d’essence, itinéraire plus rapide et autres indications suite à accident, ralentissement,etc... si elles sont activées dans les Paramètres. Toujours dans les Paramètres, il est possible après téléchargement, d’activer le guidage vocal de son choix (voix masculine ou féminine). Le dépassement de vitesse est activable à la demande, permettant ainsi de se respecter au mieux les limitations de vitesse pendant le trajet.

Les informations pour se déplacer en véhicule particulier
En train ? Non en bus, bien que....

Pour ce qui concerne les transports en communs, malgré plusieurs essais et même en lui indiquant la gare Saint-Jean de Bordeaux, Here ne propose qu’un déplacement par bus, jusqu’à Paris avec la compagnie Flixbus, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Nous aurions pu penser que l’application ne propose pas de déplacement en train, hors un test Chartres vers Paris, nous a bien indiqué les horaires des différents TER assurant la liaison entre ces deux villes. Une prochaine révision pourra sûrement permettre d’afficher les horaires des trains TGV. En tirant le tiroir du bas vers le haut, le détail complet, comme pour les déplacement en voiture s’affiche avec des pictos très clair. Si des déplacements à pied sont prévus lors des correspondances, les temps de marche sont indiqués. Dans le menu, entre chaque point, on peut afficher des informations complémentaires : temps du parcours, nombre d’arrêts et même si on doit prendre un RER, sa référence SNCF et même un affichage de la carte du lieu précis. Il y a donc, de la part de Here une réelle recherche d’informer au mieux le voyageur.

Les informations pour se déplacer en transport en commun
Un kilomètre à pied, cela use....

Le déplacement à pied est tout aussi détaillé que les deux précédents choix. Il suffit d’appuyer sur la touche Démarrer et c’est parti dans notre cas pour plus de six jours de marche.
Les informations pour se déplacer à pied
Les p’tits plus d’Here

Une telle application sur iPhone ne pouvait pas apporter, ce petit plus qui la démarque des GPS standards du marché. Ainsi un certain nombre de fonctions sont apparues en début d’année, lui donnant à notre sens, un atout important dans son utilisation. Ainsi en laissant appuyé un doigt sur un lieu, vous aurez la possibilité de voir s’afficher via le tiroir du bas, des informations comme les heures d’ouvertures, l’adresse d’un site web s’il existe. Si on prend l’exemple d’un restaurant ou autre, le numéro de téléphone, mais aussi les horaires de départ d’un train si vous avez choisi une gare. De même, un menu de raccourcis au nombre de quatre, apparaitra. Chacun d’une couleur différente, ils vous permettront de collecter ce lieu et le partager par email, Facebook ou autres, calculer un itinéraire à partir de ce lieu et enfin démarrer un guidage. Pendant toutes ces opérations, l’adresse exacte de l’endroit s’affichera en haut de votre écran.

Les options sur une carte en laissant appuyer un doigt sur l'écran
Un paramètrage assez facile

Intéressons-nous maintenant au paramétrage de l’application. Comme la plupart des applications sous iOs, l’accès au menu se fait par un glissement vers le centre. Le menu Collections est intéressant à plus d’un titre. En effet, il va vous permettre déjà d’enregistrer un parcours futur que vous pourrez retrouvez le moment venu. C’est là aussi que sera stocké votre domicile après l’avoir indiqué. Vous pourrez aussi rajouter un titre de Collections, pour y enregistrer le cas échéant une nouvelle destination.
C’est dans aussi dans les Paramétrages que vous allez pouvoir télécharger des cartes. Il vous faudra le prévoir à l’avance, car à titre d’information la zone Europe fait quand même 10 820,8 Mo. Notre seul regret à ce sujet, est l’impossibilité de ne pas pouvoir effacer une des cartes téléchargées pour la remplacer par une autre. Et à moins d’avoir un iPhone de grande capacité, il est dommage de ne pas pouvoir libérer de l’espace.
Dès que vous aurez téléchargé une carte, vous pourrez mettre en mode avion votre smartphone si vous quittez l’hexagone. Dans ce cas, n’oubliez pas d’activer le bouton radio Utiliser hors connexion.
Dans le sous-menu Paramètres, les Paramètres généraux vous donneront la possibilité d’indiquer les Unités de mesure ainsi que de vous informer sur les Conditions de circulation. C’est toujours dans ce sous-menu que vous pourrez télécharger et choisir la voix de guidage, le passage en mode jour/nuit et enfin activer les Alertes de vitesse.

Le panneau de paramètre et ses options
En conclusion....on adore !

Utilisée lors de notre dernier voyage au Québec, cette application nous a donné entière satisfaction lors de nos déplacements en voiture, à pied et même dans les transports en commun. C’est lors de ce voyage, que nous avions loué une véhicule pour nous déplacer jusqu’à la pointe de la Gaspésie en partant de Montréal. Le loueur nous ayant fourni un GPS TomTom, nous l’avons rapidement « oublié ». En effet, ce dernier voulait d’abord absolument nous emmener vers l’Ouest alors que notre destination était l’inverse. Puis, il nous a fait repasser trois fois un pont à Québec enjambant le fleuve Saint-Laurent. Quand on connait les distances à parcourir, vous comprendrez qu’il a été laissé rapidement sous le siège.
Pour revenir à cette application, si comme nous l’avons souligné, l’effacement de cartes téléchargées n’est pas possible et qu’il n’est pas pris en compte les déplacements par train sur de grandes distances, nous pouvons dire que celle-ci apporte un réel confort dans son utilisation au quotidien. Nous tenons aussi à signaler que la précision de votre position GPS en mode avion, s’actualise de manière rapide et comme les cartes sont déjà téléchargées, l’affichage en mode Carte ou Satellite vous permet de savoir exactement celle-ci. Dernier point avant de conclure, il est fort intéressant de savoir que le consortium de constructeurs automobiles, propriétaire de Here, cherche à capitaliser les données qu’il a recueillies par le biais de ses véhicules vendus. Ceci montre, que dans le futur, Here pourrait proposer d’autres informations encore plus pertinentes pour le bénéfice de l’utilisateur.
C’est donc, si vous ne l’avez pas encore sur votre smartphone, qu’il soit sous iOs ou Androïd, un achat gratuit à effectuer si vous vous déplacez même au bout du monde et qui ne devrait, comme pour nous, pas vous lâcher.

[MàJ] à la date du 28.11.16 : Depuis la rédaction de cet article, différentes ajouts ont été apporté à cette application passée en version 2.0.9 à la date du 17.11.16 et son poids est maintenant de 75.2 Mo (hors cartes). En voici les principaux :

A proximité
Cette sorte de tiroir flottant intitulé « A proximité » apporte sans conteste, un plus lors de vos déplacements. Ainsi par le biais de 9 pictogrammes, vous avez la possibilité suivant votre position au moment de votre demande de par exemple rechercher un loueur de véhicules, trouver le guide ou les visites à effectuer si vous effectuez un déplacement à pied, ou encore des informations sur le site Wikipédia, etc.... Il vous faudra dans ces cas une connexion au réseau Internet, mais beaucoup d’informations comme par exemple les stations d’essence, distributeurs de billets de banques ou encore les pharmacies sont directement exploitées à partir de Here. Une très bonne idée permettant ainsi d’utiliser cette application hors ligne (en mode avion) si l’on se trouve à l’étranger.

Le choix de son déplacement : cycle, taxi et autopartage
Deuxième ajout et non des moindres avec la possibilité de lui indiquer un déplacement soit par cycle, en taxi ou même en autopartage, ce qui n’était pas le cas auparavant. Il s’agira d’activer ces possibilités dans les réglages.
On voit donc que cette application ne devient non pas de plus en plus complexe dans l’utilisation comme certaines, mais simplement de plus en plus complète avec une recherche dans la simplification dans son utilisation.
N’hésitez pas, si vous l’utilisez de nous faire part de vos retours d’expériences lors de vos déplacements, dans le forum de l’article.

[MàJ] à la date du 11.03.17 : Depuis la rédaction de cet article, l’application est passée à la version 2.0.17 à la date du 6.3.17 et son poids est maintenant de 77.9 Mo (hors cartes) et nécessite iOs 9.0 ou une version ultérieure. Pour rappel, pour une meilleure autonomie de votre iPhone, iPad et iPod Touch, il est fortement conseillé de désactiver la recherche de votre position pour cette application. Il vous suffit de vous rendre dans Réglages/Here WeGo/Position et sélectionner Jamais quand vous ne l’utilisez pas.

Comme il est noté, la dernière version apporte de meilleures performances et fiabilité permettant de faciliter encore plus vos déplacements. Bla-bla habituels sûrement mais nous avons remarqué aussi une présentation différente sur certaines fenêtres.

Différence de présentation entre la version 2.0.9 et la version 2.0.17

A gauche la fenêtre pour la version 2.0.9. A droite la même fenêtre avec la version 2.0.17


Comme on le voit ci-dessus, le lifting de l’application se fait par petites touches. De plus, il propose ici pour le même trajet trois propositions, ce qui n’était pas le cas auparavant.

Toujours pas de train pour allez de Bordeaux à Paris ?
Le train n’existe toujours pas pour Here, en partant de la gare saint-Jean de Bordeaux, pour aller au centre de Paris. Voiture et bus nous sont proposé mais pour le reste, il semble que le déplacement pédestre comme le co-voiturage n’existe plus à partir d’une certaine heure. Un jour peut-être .... car nous avons bon espoir. Si vous aussi vous utilisez l’application Hère et que vous arrivez à avoir une proposition de déplacement en train de Bordeaux à Paris, n’hésitez pas à nous faire parvenir une capture d’écran. Nous nous ferons un plaisir de la publier.
En dehors de ces petites lacunes sans importance et trop légères pour nous ennuyer, de manière générale, l’application Hère reste pour nous l’application par excellence pour se déplacer. Elle surpasse comme nous l’avons déjà dit un grand nombres d’applis même payantes. Ce n’est pas sa gratuité qui nous la fait apprécier, mais principalement son ergonomie pour se déplacer dans les menus comme la réflexion apportée pour répondre à l’attente des utilisateurs.
Comme depuis la date de mise en ligne de cet article, nous allons essayé de vous tenir au courant des mises à jours de l’application Hère. Nous vous rappelons que vous pouvez être informé des publications du site BrindeFolie soit par le biais du fil Rss (reçue soit sur votre navigateur ou une application dédié) soit par le fil iCal amenant directement l’information sur votre iPhone.



Par laurent, publié le vendredi 8 avril 2016
Les Tags de l'article "Here, « c’est pas si pire » !" : ,