Rubrique Développement Durable

Une journée pas si verte

Comme chaque année le 22 avril est la journée de la Terre. Comme chaque année, les entreprises mondialisées vont la main sur le coeur déclarer qu’elles entreprennent des actions pour notre bienfait en pensant à la Terre. Comme chaque année, les médias vont entonner le refrain du "penser à la Terre". Comme chaque année la veille et le lendemain comme les autres jours de l’année, la Terre sera planquée dans le placard à balais des news, en attendant de la ressortir chaque 22 avril. Un p’tit tour et puis s’en va comme dit la chanson. Or, cette journée pourrait aussi s’appeler "Comment on va crever demain dans notre merde de pollution, radiation and Co que nous avons créée". Mais Journée de la Terre c’est plus idyllique et cela passe mieux dans le cortex de l’humain alors que nous sommes en train de nous tuer à grande vitesses à coup d’ozone, de résidus nucléaires qui nous ennuient, de mercure, azotes et autres poisons présents de plus en plus dans notre alimentation quotidienne.
Dans cette hypocrisie de bon aloi et surtout pour nous faire cracher au bassinet un max de flouze dans un temps records en nous donnant bonne conscience d’agir pour la Terre, la société Apple, n’est pas à un paradoxe près.
Ainsi, alors qu’elle pollue un max avec des serveurs basés essentiellement aux U.s.a. dont l’électricité est fournie pour la plupart par des centrales à charbon, elle prône dans ce style si épuré la consommation et donc l’achat à outrance des applications qu’elle propose sur l’App Store. Oh, tout est vert, tout est beau, tout est parfait, mais n’oublions pas que l’iPhone qu’elle vend est conçu dans des usines qui polluent, avec des matériaux polluants et même si elle vante avec hauteur le robot qui recycle ces produits, il a lui-même été élaboré dans une usine qui aura souillé, pollué et non construit avec des matériaux neutres.
Allez, nous aussi, nous ne sommes pas à un paradoxe près et c’est avec un certain plaisir que nous allons de manière succincte, mettre en avant les produits qu’elle propose pour cette journée de la Terre.




Cliquez sur une des images pour suivre l’un des cours proposé par Apple.


Déjà, en bonne pédagogue, la firme Apple nous donne des cours sur la meilleure manière de préserver l’environnement. Bien sûr, il nous suffit d’utiliser ses produits : iPad, iPhone et bien sûr les applications qui vont bien.


Cliquez sur l’image ci-dessus, pour voir la liste complète des applications "vertes".


Et si vous êtes un peu neuneu sur les bords, après avoir lu le texte et regardé les jolies images, vous vous sentirez après plus intelligent et surtout prêt à faire chauffer votre Carte Bleue (mais n’est-ce pas le principal but ?). L’outil acheté [1], il vous restera à payer de nouveau pour avoir le plaisir d’utiliser des appli vertes, dans le logo seulement ! Pour le reste, allez, soyez une bonne poire et asséchez votre compte en banque et on ne vit qu’une fois alors... qu’on vous plume sans vergogne, sans penser justement à la Terre !


[1La totalité des bénéfices de la vente de chaque App pour la planète participante ou d’un achat intégré associé sera reversée au WWF, a indiqué Oliver Schusser, vice-président d’iTunes International.


Par laurent, publié le dimanche 17 avril 2016
Les Tags de l'article "Une journée pas si verte" : , , ,