Rubrique Développement Durable

Un robot se mouille à Fukushima

Pour faire suite à notre article sur la "disparition" de 250 tonnes de matières nucléaires sur le site de Fukushima, Tepco vient de mettre en ligne une vidéo assez inquiétante.
Ainsi, après avoir fait passer un "robot serpent" par un tube de 10 cm de diamètre, celui-ci a pu parcourir la zone dite du "piédestal", sous le fond du réacteur N°1.

N’ayant pas de roue mais pouvant ramper, il pu se mouvoir sur une dizaine de mètres avant de s’arrêter de transmettre des informations, sûrement à cause de la trop forte importance des radiations.
Alors pourquoi est-ce inquiétant ? Tout d’abord, aucune trace du magma hautement radioactif. Envolé ? Sûrement pas. Mais où ? Plus bas, dans le radier ou il doit bruler le béton. Dans la vidéo on remarque des vapeurs émanant de plus bas, montrant un dégagement important de chaleur. Donc une activité du magma. De plus, il est clair que vu les doses importantes de radiations, il va falloir réfléchir à une technologie plus élaboré permettant à un second robot de localiser au plus vite le magma. Mais surtout de supporter la radioactivité. Il était prévu d’envoyer un second "serpent, mais la "mort" du premier à l’entrée du conduit reporte cette seconde mission. Pour combien de temps ?



Par laurent, publié le mercredi 15 avril 2015
Les Tags de l'article "Un robot se mouille à Fukushima" : , ,