Rubrique Mort de Rire

Un méchant très gentil

Marre de la saga Star Wars avec dans le dernier opus son côté bisounours qui frise le niveau maternelle, alors tournons-nous rapidement et sans regret vers ce qui est appelé le must des séries des séries. Il s’agit bien sûr de Games Of Thrones.
Ici, il y a du sang, du sexe, des vrais gentils et des faux méchants, des vrais méchants et des faux gentils, des sincères, des faux jetons, des sorcières (de préférence rousse) belles comme un jour de printemps, des faux durs comme des vrais mous, ceux qui ont peur comme ceux qui ne doutent de rien, des zombies comme des humains, des religions en pagaille avec des cultes païens vous obligeant à vous mettre nu(e) dans la rue, des bordels comme des temples, de l’inceste comme des fidèles dans l’amour, des monstres comme des géants mais aussi des doux agneaux. C’est autrement plus accrocheur que le dernier Star Wars, avec pour Games Of Thrones pas de vaisseaux ni de mécaniques bien huilées faisant prout-prout-pouette-pouette-biroutte en se déplaçant dans l’espace mais des dragons qui crament tout et rien.
La saison 6 de ce joyeux bordel épique de l’être humain arrivant enfin au mois d’avril 2016, déjà l’hiver pointe le bout de son glaçon bleu.....


Depuis la première saison, le lot de rebondissement au dernier épisode sont attendus avec plaisir et une certaine anxiété. Celui ou celle dont nous nous étions pris d’affection (méchant ou gentil), meurt tantôt la tête coupée, d’un coup de poignard ou d’une flèche, empoisonné ou mieux par écrasement de la boite crânienne ou tout simplement sur le trône des toilettes. Comme on le voit, cela trucide pas mal mais aussi cela torture à foison. "Bricolage" effectué avec un certain délice par Ramsay Bolton, autrefois Ramsay Snow qui est le sadique par excellence mais surtout un artiste en la matière. Il bave de jouissance quand il torture, il miaule de plaisir en dépiautant un corps humain et donne même sa parole pour l’enlever ensuite dans un doux râle d’extase.
Consacré méchant des méchants des séries U.S. par le site The Atlantic, le sympathique (si, si) acteur gallois Iwan Rhein nous propose dans cet interview sur le site Télérama, un aperçu bien différent de ce qu’il apparait dans la série. Frissons garanti et râle de bonheur !

Ramsay Bolton, le sadique par excellence



Par laurent, publié le jeudi 17 décembre 2015
Les Tags de l'article "Un méchant très gentil" : , ,