Rubrique Développement Durable

Osons, sinon on crève !

Une fois encore, voilà un homme qui nous parle. Il ose dire ce que nous devons savoir sur l’avenir de l’Homme. Et si nous ne repensons pas notre manière de vivre, l’Homme va disparaitre rapidement, par sa bêtise, mais surtout car n’ayant pas compris qu’il n’est que locataire de la Terre. Cet homme là, c’est Nicolas Hulot, qui vient de publier un livre-manifeste intitulé "’Osons, plaidoyer d’un homme libre".

Mais que dit-il ? Rien de plus de ce que nous savons déjà, c’est à dire un profit pour quelques-uns et la pauvreté pour les autres, un boulimie de (sur)consommation de produits nous servant à rien, sauf à occulter notre avenir, un empoisonnement de notre environnement entraînant la mort certaine de l’espèce humaine à courte échéance, une intolérance face à l’autre entraînant haine et conflit.

Mais ce cri, car cela en est un, de cet homme sera-t-il entendu ne serait-ce que par ces politiques ceinturés par les lobbys des sociétés mondialisées ? Rien n’est moins sûr, car comme il le déclare (édition abonné)... "Osons sortir de cette mystification qui fait croire que la solidarité et le changement sont possibles en laissant un pan entier de l’économie nous échapper. Sans la fin des paradis fiscaux, de l’optimisation fiscale, de l’évasion fiscale légale ou frauduleuse, sans la fin d’une finance occulte qui ne participe pas à la solidarité des Etats, toutes nos intentions, sincères ou pas, buteront sur l’impossibilité de tenir nos promesses et alimenteront le cycle infernal de l’humiliation, de la frustration et de la répression".

A quelques semaines du COP21, voici un plaidoyer adressé à tous les politiques qui seront présents lors de cette manifestation. Osons comme il le dit, espérer qu’il sera entendu et aller ainsi vers un avenir un peu plus radieux pour l’Homme. Rien n’est moins sûr !



Par laurent, publié le mercredi 7 octobre 2015
Les Tags de l'article "Osons, sinon on crève !" : , , ,