Rubrique Développement Durable

Nous allons tous griller, alors dansons

Régulièrement je reçois des courriers de lecteurs du site me critiquant sur mes positions tranchées sur le réchauffement climatique, car ne voyant pas selon eux les nuances de gris pouvant exister dans telle ou telle situation. Que répondre si ce n’est que je reste factuel et que seuls les chiffres comptent.
Des données qui ne sont pas dues au hasard, mais simplement à des chiffres qui mis ensembles donnent une image bien précise de l’augmentation de la température au niveau mondial.
D’autres lecteurs regrettent que je ne donne pas assez souvent d’informations sur l’élévation des desdites températures, à croire que je suis le seul à en parler ; ce qui à moins que je me trompe n’est pas le cas. Ou alors, ils apprécient mon vocabulaire précis sur... "comment l’homo sapien va finir grillé à point, mais pas trop", la sauce BBQ étant à discrétion.

Bon, trêve de plaisanterie, comme le disait Ionesco, Eugène de son prénom pour les incultes .....


Oui, j’en ai marre d’énoncer chaque mois et puis une fois par an des chiffres montrant que malgré les réunions, conférences et autres constatations d’illustres chercheurs avec des diplômes long comme le bras droit, personne ne prend conscience (politiques comme citoyens) ou alors si peu car ce qu’il donne d’un côté il le reprend de l’autre, que nous allons vers une mort certaine de l’humanité, pas dans mille ans, mais demain, c’est à dire dans quelques centaines d’années.

Mais qu’entendons-nous au loin au loin arriver, tenant un discours formaté d’avance ? Mais oui, il s’agit des climatoseptiques déclamant .....


Oh La La ! disent-ils. Pour eux il ne s’agit que de tripatouillage de chiffres qui, lus d’une autre manière, ramènent tout à zéro et même en dessous, permettant ainsi d’affirmer haut et fort..." Le changement climatique et la hausse des températures n’est qu’une lubie de quelques individus n’ayant rien compris....".
En gros c’est "fermez votre gueule, vous n’avez rien compris au devenir de l’humanité". Point. Circulez il n’y a rien à voir. Allez braves gens ... travaillez, consommez et dormez, les entreprises veillent sur vous et par là même votre avenir. Sauf que.... les chiffres sont là et toujours là et malgré une lecture faussée, le réel lui est toujours là. Un petit graphique sympa tout frais de ce début d’année, histoire de ....

Température globale de 1880 à 2016
Il a de la gueule ce graphe, vous ne trouvez pas ? Il montre la réalité, c’est à dire que le réchauffement climatique est bien en cours. Il y a bien quelque chose qui se passe. A ce rythme là, l’humain ne tiendra pas ses objectifs de 2° ou moins d’augmentation de la température mondiale, comme certains se sont engagés aussi bien lors de la COP21 ou COP22. Non ce n’est pas possible. Mais nous aurons beau opposer d’autres tableaux, d’autres données, d’autres analyses, les climatoseptiques seront là pour apporter des arguments contraires toujours à partir des mêmes bases, pour dire que c’est faux. A moins que nous trouvions un truc là qui claque....


Nous aurions pu finir là et vous laisser (dans la fosse) septique (oui elle est facile on le reconnait) à la vue d’un seul tableau, mais ayant sous le manteau d’autres données, il aurait été malhonnête de ne pas vous réchauffer un peu plus. Allez....non pour le plaisir, mais histoire d’enfoncer le clou ....

Température globale de surface
Pour les malvoyants contrariés genre climatomachin ne sachant pas lire un graphe ou alors à l’envers car les arrangeant bien, nous allons le détailler de façon grossière mais pas trop quand même.
A gauche l’augmentation des températures de 1880, année des premiers relevés, à fin 2016. A droite, nous parlons toujours de l’augmentation des températures, mais là de 1950 à fin 2016. On vous laisse analyser et nous l’espérons comprendre qu’il y a comme quelque chose qui cloche de manière régulière. On vous laisse deviner quoi ! Sachez quand même, pour les plus "bourrins" que le mois de février 2017 pointe au deuxième rang des mois les plus chauds depuis le début des relevés thermométriques. Une preuve ? La voici .....

Relevé au niveau planétaire des températures pour février 2017
On vous rassure, de tels relevés mais aussi de tels tableaux ne pourront plus être publiés d’ici peu. Il ne s’agira pas d’interdiction, mais simplement de l’impossibilité par les organismes comme la NASA et autres d’effectuer/analyser de tels données. Pourquoi ? Le président des Etats-Unis d’Amérique a décidé que l’augmentation des températures au niveau planétaire était une farce, voulue par quelques scientifiques en mal de célébrité et par les chinois. Donc ? Les crédits alloués pour l’agrégat mais aussi l’analyse des données coûtant trop cher au gouvernement fédéral, ils vont être tout simplement supprimés.

"Le concept de réchauffement climatique a été créé par et pour les Chinois dans le but de rendre l’industrie américaine non-compétitive." Donald Trump

Oui, vous avez bien lu, pendant le temps où il sera président, il ne sera plus effectué ce type de travaux (relevés, photographies des Pôles, différentiel dans la montée des eaux, etc...) permettant de mieux comprendre le réchauffement climatique. Une manière de refuser une évidence. Ainsi donc, pour la première fois, le changement climatique ne dépend plus d’un groupe (entreprise(s), gouvernement(s), etc...) mais d’un seul homme dont les répercussions seront pour demain quelque chose que nous n’imaginons pas encore. Demain, les scientifiques vont se retrouver désarmés face à un tel vide de données (photos et autres). Sans exagérer, nous allons revenir à des analyses au doigt mouillé, c’est à dire au petit doigt en l’air en cherchant d’où vient le vent.
Car les quelques tableaux que nous venons de publier dans ce court article, ne se sont pas fait tout seuls. C’est des données émanant chaque jour si ce n’est pas chaque heure de bouées maritimes, de ballons sondes, de stations météos terrestres, de relevés de température par infrarouge via des satellites, de sondes sous-marines, etc..... Bref, partout dans le ciel, sur terre, en mer. Et ces données ont deux buts : le premier concerne l’analyse du réchauffement climatique bien sûr, le second étant la météo du jour. Celle qui donnera lieu à des discussions de comptoir après le journal du 20 heures.
Vous voyez donc que ce qui vous semble si évident aujourd’hui, risque demain de vous manquer, mais surtout impacter le futur de vos enfants. Et justement, nous vous quittons, car l’envie nous prend de retrouver un bébé chanteur, alors si vous le permettez....


Certains pourront penser que cet article voulu léger est plus là pour divertir qu’autre chose. Ils se trompent et largement. Il est justement voulu ainsi afin que les septiques en question puissent bien comprendre qu’il ne s’agit plus de se regarder le nombril en se disant "on verra demain" mais de pleinement s’engager dans la préservation de notre habitat commun.
Nous n’avons ni diplôme ni formation et vivons dans ce pays dans lequel on ne peut rien faire sans bout de papier tamponné et validé disant que.... , mais simplement avec comme seul bagage celui du bon sens et un certain regard sur ce qui nous entoure. Ce que nous voyons nous ne l’apprécions pas mais aussi nous avons peur que demain nos enfants nous disent "Mais pourquoi vous ne l’avez pas vu ? Mais pourquoi vous ne l’avez pas crié ?" Nous ne pourrons rien dire sauf attendre la fin trop proche pour eux !



Par laurent, publié le mardi 21 mars 2017
Les Tags de l'article "Nous allons tous griller, alors dansons" : , , , , , ,