Rubrique Blabla & Cie

Le monde est fou, mon pauvre monsieur.

Comme toujours, une news en apparence "anodine" (1), vient encore une fois rappeler les dangers encourus de la méconnaissance de l’outil informatique. Encore une fois, ce qui devrait être traité de manière trés sérieuse par tous les médias, ne fera pas la une du moindre journal.

Et pourtant…..

Un demi-million de routeurs infectés par des pirates. Pour l’utilisateur lambda, ouvrant son ordinateur afin de consulter son compte en banque ou voir ses emails, cela ne lui parle pas. Dommage car en allant simplement examiner ses opérations bancaires et répondre à sa tante qui vient de lui envoyer des photos de son dernier voyage, il vient de communiquer sans qu’il en soit conscient des informations somme toute banales. Tout d’abord son identité complète (nom, prénom(s), date et lieux de naissance, filiation, adresse postale), ses revenus, ses dépenses mais aussi sa manière de vivre à travers son train de vie, plus quelques autres données. En remerciant des photos qu’il a reçues, il a donné le login/password de son hébergeur d’emails. Si en plus, il a gardé au frais des photocopies de son passeport, de sa carte de Sécurité Sociale, feuilles de salaires et autres fichiers, il a communiqué une partie importante de sa vie et ce manière gratuite.

Et pourtant….

Des chercheurs de Cisco ont annoncé avoir découvert un malware baptisé VPN Filter.Une telle infection ne touche pas que des entreprises mais aussi des particuliers. Des centaines, des milliers, des millions de personnes non conscientes d’avoir perdu un peu d’eux mêmes. Cela ne fera même pas la une d’un seul journal papier. C’est plus important et plus grave qu’un sommet avorté car il y aura des faillites, des détournements d’argent, des fraudes, des usurpations d’identité, des divorces commerciaux et familiaux, des secrets industriels vendus et même des morts. Mais de tout cela, on en parlera si peu.
Elle entraîne aussi :

- l’utilisation de la bande passante de l’infecté,
- la mise en place de machines prêtes pour des attaques coordonnées et anonymes sur des sites étatiques en mode DDOS,
- le travail des processeurs en arrière plan pour les bitcoins,
- la téléphonie en mode IP permettant l’échange en dehors de tous les réseaux officiels,
- etc…..

Et pourtant…

Cela concerne nombre de produits, des routeurs Linksys, MikroTik, Netgear, TP-Link et des NAS QNAP. A transposer les outils informatiques des entreprises vers les particuliers, nous nous retrouvons avec des millions de personnes “à poil” face à des attaques informatiques s’adressant auparavant principalement à des sociétés ayant du personnel presque qualifié pour contrer de tels assauts. Nous n’aimons pas employer cette image, car nous respectons trop les utilisateurs lambda, mais que peut faire madame Michu face à de telles attaques ? Rien surtout si c’est le petit fils de 15 ans se croyant un DSI hors pairs car connaissant quelques commandes telnet, a installé chez mamie un truc pile poil pour elle.

Et pourtant….

Comme toujours, la principale difficulté pour en venir à bout sera autant de développer des patchs que d’arriver à informer et convaincre les propriétaires de ces appareils de les appliquer. Comme toujours, ce sont les personnes comme les sociétés démunies face à de telles infections qui font et feront les frais d’une non diffusion d’informations. Ce ne sont ni les riches, ni les puissants (mal)honnêtes les plus en danger. Bien au contraire. Mais il est plus important aujourd’hui de faire connaître le nombre de gazouillis faits par un homme dont le narcissisme n’a d’égal que les kilos de crème auto-bronzante appliquée sur son visage, plutôt que d’informer sur une telle infection. Comme dirait madame Michu “Le monde est fou mon pauvre monsieur, le monde est fou….. !

(1) Merci à Lionel que je salue ici, du site Macbidouille, dont son article a servi de fil conducteur.



Par laurent, publié le lundi 16 juillet 2018
Les Tags de l'article "Le monde est fou, mon pauvre monsieur." :