Rubrique Blabla & Cie

La pèche au chalut est ouverte

Ah, le joli pays que nous habitons. En effet, depuis le 14 novembre 2015 sur tout le territoire national, Dom/Tom compris et ce depuis les attentats du 13 novembre 2015, l’état d’urgence est appliqué.
Il est une situation spéciale, une forme d’état d’exception qui restreint les libertés. Il « confère aux autorités civiles, dans l’aire géographique à laquelle il s’applique, des pouvoirs de police exceptionnels portant sur la réglementation de la circulation et du séjour des personnes, sur la fermeture des lieux ouverts au public et sur la réquisition des armes  ». Il dessaisit la justice de certaines de ces prérogatives. Contrairement à l’état de siège, il n’implique pas les forces armées (source Wikipédia). Il permet aussi des perquisitions administratives à toute heure du jour et de la nuit et ce quelque soit le lieu, menées par la police/gendarmerie sans avoir besoin d’en référer à la justice. C’est, comme disait un ami, "la fête du slip à tous les étages".
Cinq semaines après le début de l’état de siège qui rappelons-le a été instauré pour rechercher tout individu ou objet ayant un lien direct ou indirect avec les attentats commis le 13 novembre 2015 par "ces énormes trous du cul", quels sont les résultats de ces perquisitions administratives ?

Soutenons La Quadrature du Net !


Tout d’abord le site de la Quadrature du Net, effectue le "recensement des joies (ou pas) de l’état d’urgence en France". A la lecture des comptes rendus des (trop) nombreuses perquisitions administratives, il y a de quoi bien rigoler. Enfin.... pleurer plutôt. Cela donne aussi le tournis de voir à quel point certains services de l’Etat semblent faire fi de certaines de nos libertés, pour des recherches n’ayant parfois aucun rapport avec d’éventuels " énormes trous du cul " et pour des résultats somme toute pas très brillants. Bref, la pêche au chalut est ouverte et cela ratisse large et sans discernement.

Cela "drague" à tout va, mais encore faut-il avoir une vision d’ensemble de ces perquisitions administratives. C’est ce que nous propose le site du journal Le Monde (édition abonné), permettant de constater que les forces de Police /Gendarmerie sont particulièrement "opérationnelles" à l’est d’une ligne Rouen-Montpellier. Comme si, les "gentils" adoraient les bords de mer !


Alors même que l’état d’urgence risque de durer et d’être inscrit d’ici peu dans le marbre de la Constitution, il nous faut craindre que celui-ci se banalise au fil des mois, devenant ainsi quelque chose d’ordinaire. Car ne l’oublions pas, tant que durera cet état, toute manifestation sur la voie publique se verra de facto interdite, ne permettant pas de manifester ne serait-ce que pour la défense de notre environnement, de notre pouvoir d’achat, de notre retraite, etc.... Ah la jolie France que nous avons ! C’est à pleurer !!



Par laurent, publié le mardi 22 décembre 2015
Les Tags de l'article "La pèche au chalut est ouverte" : , , , ,