Rubrique Environnement

La mondialisation ? Un vrai danger !

Attention, nous ne disons pas stop à la mondialisation, mais celle-ci peut être un vrai danger pour les.... abeilles. On en veut pour preuve, cet article du journal Le Monde (édition abonné), montrant que le frelon d’Asie décimant les ruches européennes, n’est pas arrivé dans nos contrées par l’opération du saint-Esprit. Bien au contraire !
On apprend ainsi à travers la publication de Mariangela Arca, doctorante au sein du laboratoire évolution, génomes, comportement, écologie, du CNRS, et ses collègues français, chinois et coréens, édité dans la revue Biological Invasions, l’origine de ce qui est appelé l’"ogre d’Asie".
Apparu dans le sud-ouest de la France en 2004, il nous vient d’une des "contrées" lointaines de la Chine. Mais comment ? "Une femelle, originaire des provinces côtières de Chine, fécondée par trois ou quatre mâles, profite de la gratuité d’un transport au long cours dans un pot en céramique, puis hiberne dans ce petit habitat tranquille. Au printemps suivant, la dame se réveille, ébauche un embryon de nid et pond ses premiers œufs. Environ un mois plus tard, une petite colonie s’est déjà constituée et la reine continue à pondre jusqu’à 13  000 œufs, dont plus de 500 deviendront à leur tour des reines…".
Arrivé à l’âge adulte, l’ogre d’Asie vient se positionner devant les ruches, va décapiter une abeille rentrante après l’avoir attrapé, il ne gardera que le thorax qu’il ira "apprécier" dans son nid. Bref la cata aussi bien pour les abeilles ne voulant plus sortir de peur de.... mais aussi pour les apiculteurs se retrouvant avec un autre fléau de plus à gérer.
Au final, on retrouve dans 67 départements français, mais aussi en Espagne, au Portugal, en Italie, en Belgique et en Allemagne, cet ogre d’Asie. Et il n’est pas prêt de s’arrêter dans son essor.
Ah c’est chouette la mondialisation !



Par laurent, publié le mardi 26 mai 2015
Les Tags de l'article "La mondialisation ? Un vrai danger !" : , ,