Rubrique Voir / Ecouter

De belles cibles

Le bazar se définit comme étant un lieu ou ensemble d’objets en désordre. Vous allez donc retrouver régulièrement sur le site BrindeFolie, notre bazar fait de bric et de broc. Cela concernera aussi bien des sujets comme le Développement Durable, la géopolitique, la musique ou que sais-je encore, mais avec une seule finalité : nous/vous faire prendre conscience que nous sommes les citoyens de la Terre.
Cela ne sera pas une obligatoirement une information fraiche, avec une date de consommation encore valable. Non, celle-ci pourra dater d’hier comme il y a six mois, mais toujours avec une seule raison, comprendre, analyser et chercher à mieux vivre au quotidien. Et puis, n’hésitez pas à nous envoyer une information que vous désirez partager.
Voilà, vous savez tout et bonne lecture.....

Du côté de l’Angleterre, il y a des claques qui se perdent actuellement vu que certains disent maintenant « Jamais, oh grand jamais, on n’a demandé de voter pour sortir de l’Europe ! ». Comme menteurs ou simplement arracheurs de dents hors classes, il en y a qui se posent là et au prix du plus culotté, nous pouvons dire que nous retrouvons ex-aequo Boris Johnson ancien maire de Londres se voyant déjà premier ministre mais quand il a vu la « merde » qui l’attendait a préféré détaler comme un lapin merdeux.

Boris Johnson
Même s’il court bien mais avec un certain handicap car son arrière train est assez lourd, il est rattrapé facilement par Nigel Farage qui lui présente d’autres facilitées. Pensez-donc, c’est le genre de personne qui n’hésite pas à dire « J’ai fait mon boulot en sortant l’Angleterre de l’UE, maintenant je me casse ». Comme son copain Boris, un peu menteur sur les bords et n’ayant pas peur de dire le contraire de la veille (accès abonné), il ne renie pas le bordel sans nom qu’il a mis. Pour Nigel, son handicap c’est l’endurance, alors il la joue petit bras et un peu morveux afin de ne pas être repris par son copain Boris.
Bref, vous aurez compris, les deux lascars sont de sacrés putois sans estomac préférant détaler au premier obstacle rencontré.

Nigel Farage


Mais qui a payé ces deux politiques pour promouvoir le Brexit ? Qui se trouve planqué derrière savourant maintenant le bordel sans-nom actuel ? Nous avons bien quelques noms dont un particulièrement qui nous vient à l’esprit, mais il serait mal nous juger de penser que nous allons le jeter en pâture à quelques matous prêts à le croquer. Nous préférons garder le silence et attendre encore un peu avant d’en parler un peu plus.
En attendant musique, car rien de mieux que celle-ci pour adoucir les moeurs. On vous laisse découvrir et vous avez le temps de le faire, puisque cela dure 18 ’.


Nous avons volontairement choisi de vous présenter ces deux arracheurs de dents en format grand. Ceci au cas où l’envie de faire du tir à la fléchette vous venait et ainsi mieux les atteindre. Cela vous aidera ensuite, nous sommes sûr à vous sentir mieux.


Par laurent, publié le mardi 5 juillet 2016
Les Tags de l'article "De belles cibles" : , ,