Rubrique Québec

300415 - De bas en haut

Parcourir la Gaspésie en longeant le fleuve saint-Laurent, c’est un peu comme les montagnes russes. Cela monte, cela descend parfois de manière abrupte, mais toujours en suivant le rivage du fleuve.
Nous sommes donc partis ce matin de Montmagny. La marée était basse et il soufflait un vent à décoiffer les "cocus". Petit passage par le syndicat d’initiative afin de récupérer les guides de la région dont ceux des hébergements. Les maisons bordant la route 132 sont toutes plus belles les unes que les autres avec des mariages de couleurs qui les font parfois ressembler à des sucres d’orges. Les traces de l’hiver sont encore très présentes. Il n’est pas rare de voir des congères bordant la chaussée, malgré le soleil et une température qui frôle les 9°. Comme le faisait remarquer hier Joëlle, "les arbres n’ont pas retiré leurs manteaux d’hiver". Passage rapide à Rimousky avec achat chez un dépanneur de notre déjeuner qui sera consommé en roulant. En effet, nous nous devons d’aller à Matane, plus exactement à 23 km au sud de cette ville.
Nous ferons quand même quelques haltes clic-clac en compagnie du vent qui souffle toujours autant.



A droite toute, nous rentrons pleinement dans la Gaspésie. Maintenant une route plutôt un chemin gravillonné avec des pentes de 11% et voici enfin notre halte pour notre nuit. La neige est encore partout. Retour chez le dépanneur afin d’acheter le repas du soir que nous partageons avec notre hôte. Après le diner, celui-ci nous raconte l’histoire de la colonisation à saint Nil qui débuta en 1934 pour se terminer en 1974, après l’expulsion des habitants par le gouvernement. Ensuite.... dodo.


Portfolio


Par laurent, publié le vendredi 1er mai 2015
Les Tags de l'article "300415 - De bas en haut " : , ,