Rubrique New-York

2nd round

Décalage horaire oblige, je passe une courte nuit tandis que ma Penny scie sa bûche.
Petit déjeuner à 7:00 et en compagnie de Stéphane, nous filons en direction de Seaten Island en métro. Pas de Brigitte, ni de Yann, qui eux dormaient encore. Le métro aux pieds de l’hotel semble bien petit, comparé à Paris. Pas de couloirs interminables, pas de courants d’air. Nous avons le choix entre la carte hebdo multi-zones à 29$ ou la carte à recharger pour nous 3, sur laquelle il faut compter 2,25 $ pour chaque passage dans le métro. Nous optons pour la 2nd solution puisque nous restons seulement 3 jours et avons l’intention de marcher pas mal. Nous prendrons la Ligne 1.



C’est New York, nous n’allons pas rester enfermés, mais plutôt respirer la ville. Le brouillard couvrant en partie la ville, nous avons pu voir de loin la Statue de la Liberté en empruntant le ferry gratuit vers Staten Island. Nous qui avions envie de visiter le musée de l’Immigration, vu le monde c’est partie remise.



Visiter une ville, c’est marcher, marcher et encore marcher. Et ma jambe commençait à tirer un peu, malgré mes bonnes chaussures de randonnée. Pourtant, il faisait maintenant très beau. Nous nous retrouvons à marcher parmi les touristes, en tee shirt, et les habitués du footing ainsi que les nombreux touristes sur le Brookling Bridge.

Et oui, même sur le Brookling Bridge, Mickey est là.



Je n’aurai visité que la moitié du pont car je commence déjà à tirer la patte. Nous faisons demi-tour à la moitié du pont et partons reprendre le métro Ligne 6 pour aller du côté de Greenwich Village, appelé « Greenage » par les américains.

Greenwich Village tout simplement !



Il est déjà midi passé. Nous avons faim. Après longuement cherché, nous voici à pousser enfin la porte du restaurant Katz’s Delicatessen. C’est Stéphane qui nous invite dans ce lieu renommé dont la spécialité est de proposer une cuisine juive d’Europe de l’Est. Il y a beaucoup de monde, il y a une bonne ambiance de brasserie. Les serveurs sont habillés de tee shirts portant le message d’offrir un sandwich pour un soldat en mission. Le cadre est là, les murs sont couverts de photos de personnalités mondiales passées par là. Tout pourrait être parfait, sauf le repas à notre goût composé de viande bouillie posée en lamelles sur du pain de mie. Le beagle de Penny, c’est simplement du pain de mie rond avec du fromage genre kiri et un tranche de saumon fumé. Je dirai de la cuisine de débutant ! Un enfant de 5 ans saurait faire pareil et ce n’est pas donné !

Et pourtant il y a du monde.



’ai été assise pendant 1h, j’avais pensé récupérer, mais je l’avoue je ne fais plus que suivre mes coéquipiers. Je traine, je ralentis, je marche à petits pas, Pénélope me tient la main, Stephane m’offre son bras et nous continuons jusqu’à Washington Square où ils m’offrent un sitting. Il est déjà 16:00. La nuit s’installe doucement, mais le programme n’est pas terminé, il nous faut aller jusqu’à l’Empire State Building à pied sur la 52 Av.

Je ne l’aurai vu que de loin malheureusement.



Arrivée enfin tout près, je refuse de continuer à marcher et rester debout. Je préfère me poser dans un Starbuck avec un bon café. Je discute avec une dame qui partage ma table et parle 5 langues dont un peu de français.
Comme je m’en doutais, ils reviennent émerveillés et tellement désolés que je n’ai pas vu cette ville du 80e étage, toute illuminée. Ce sera donc l’objectif d’un autre voyage, quand je marcherai de nouveau !

Nous revenons à l’hôtel par la ligne F. Non loin de celui-ci, des boutiques proposent déjà les achats de Noël et nous ne résistons pas à acheter une petite pomme rouge qui ira décorer bientôt le sapin. Repos une heure dans la chambre pour ma jambe qui m’handicape un peu.
A 20:45, nous ne ferons que les 100 mètres qui nous conduisent à notre « cantine » le Chicanos épicier-self, pour acheter notre repas du soir et rentrer manger dans nos chambres.

Rideau

Les photos de la journée :



Par Joelle, publié le jeudi 10 novembre 2011
Les Tags de l'article "2nd round" : ,